6 avril 2021

Covid et immobilier : quelles conséquences sur les solutions de câblage bâtiment


Fin des grands open spaces et des bureaux individuels, Flex Office ? Alors qu’aucune réponse n’est aujourd’hui confirmée, il est certain que les systèmes de câblage devront dorénavant offrir une meilleure flexibilité, tout en garantissant le bon fonctionnement des systèmes et matériels, et une adaptation à l’hybridation du travail.

Imposé de manière brutale en mars 2020 par la pandémie de Covid-19, le télétravail s’est finalement avéré être un mode de travail accepté et apprécié par une majorité des salariés. Alors que la plupart des chefs d’entreprises préfèreraient un retour au travail en présentiel, les réalités économiques et l’incertitude d’une stabilité conjoncturelle les obligent à mener une réflexion d’optimisation financière. L’immobilier, second poste de dépenses des entreprises, se place donc au cœur de ces réflexions, comme le démontre l’étude réalisée par Génie des Lieux, cabinet de conseil en design : plus de 60% des entreprises interrogées ont mené, ou sont en train de mener, une réflexion pour adapter leurs espaces de travail.

Modularité du câblage ! Oui mais comment ?

La modularité deviendra le maître mot pour permettre une adaptation des espaces si le besoin s’en fait ressentir. Les infrastructures de câblage classiquement utilisées, peuvent être aisément modifiées pour offrir cette souplesse :

  • Multiplication des boîtiers de consolidation regroupant un nombre important de lien en faux plancher ou
    faux plafond
  • Utilisation d’un lien souple partant de ces points pour un câblage des usagers selon la densité des
    personnes présentes et l’aménagement des bureaux
  • Déploiement de liens mâles/femelles, dits MPTL.
Modularité des infrastructures de câblageModularité des infrastructures de câblage

Encore plus de souplesse avec le « zone cabling »?

  • L’infrastructure avec point de consolidation se doit d’être accompagnée d’une méthode de zonage des espaces, appelée « zone cabling ». Il convient d’envisager l’espace, non plus selon un nombre précis de prises terminales par poste de travail partant des baies de brassage, mais comme des zones de câblage. Chaque zone sera traitée et câblée à partir d’un point de consolidation, ou d’un produit actif, pour délimiter un espace selon le nombre de personnes qui peut la composer. Le « zone cabling » permet ainsi de minimiser le nombre de points et de liens, tout en offrant modularité et possibilité d’extension.
Zone cablingZone cabling

WiFi : solution idéale pour le Flex Office

Dans le cas du choix de bureaux « volants », la couverture WiFi constitue une solution alternative à la liaison filaire. Ces configurations d’espaces partagés, où de nombreux utilisateurs sont susceptibles de se connecter simultanément, nécessitent une bande passante et des débits élevés. La nouvelle normes WiFi, IEEE 802.11ax WiFi 6 ou WiFi 6E répond à cet enjeu, par l’utilisation d’une technique de désengorgement des bandes passantes, appelée OFDMA (Orthogonal Frequency Division Multiple Access).

Wifi - Solution flex officeWifi - Solution flex office

« On fait la réunion en visio ? Pourvu que ça marche… » !

Cette révolution des méthodes de travail a également été fortement marquée par l’explosion des visioconférences. Les réunions hybrides font aujourd’hui partie du quotidien de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Particulièrement consommatrice de bande passante, la vidéo, associée aux partages des fichiers, impose l’installation d’un câblage performant. Ces contraintes rendent l’utilisation d’une solution Catégorie 6A quasiment obligatoire, pour garantir un fonctionnement optimal.
Outre les capacités du réseau, le câblage audiovisuel peut également nuire à une bonne qualité de réunion. Largement répandue pour ses performances, la liaison HDMI, utilisée pour les raccordements des vidéoprojecteurs, comprend cependant un inconvénient de distance, limitée à 15 mètres. Pour répondre aux besoins d’installation, pouvant rapidement atteindre cette contrainte, des cordons HDMI hybrides cuivre et optique, permettent des liaisons longues distances, jusqu’à 50 mètres, sans aucune perte de signal.

Catégorie 6A blindée : un standard « obligatoire » ?

Les réseaux WiFi et leurs potentielles perturbations, les visioconférences et la nécessaire performance d’un réseau apte à garantir le fonctionnement des présences au travail raccourcies, imposent l’utilisation d’une solution de câblage la plus performante possible. Largement déployée depuis plusieurs années, la catégorie 6A, associée à un blindage à haute CEM, sera demain vitale pour toutes les infrastructures. Le déploiement de la télé-alimentation, au travers des normes PoE IEEE, telle que la IEEE 802.3bt utilisée pour les bornes WiFi, tend à préconiser l’utilisation de câbles 4PPoE afin de minimiser les dissipations thermiques.

(*enquête réalisée auprès de 3 908 professionnels répartis sur l’ensemble du territoire français, effectuée en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 18 au 21 janvier 2021).


  • CAE GROUPE, leader français du câblage structuré

    Lire l’article
  • Baies 19’’ Une solution pour chaque application

    Lire l’article
  • Les obligations du coffret de communication dans le logement

    Lire l’article
  • #RencontreAvec Olivier PECOUL Directeur marketing et innovation chez CAE GROUPE

    Lire l’article